Passer au contenu
Délai de livraison : 3-5 jours
Livraison FR 9,95€ (gratuite >175€)
Certifié Trusted Shops
Certifié Trusted Shops

Régime paléo amélioré

Différences entre le régime Bulletproof et le régime paléo

Le régime Bulletproof et le régime paléo présentent de nombreuses similitudes. L'une des principales est que les deux régimes contiennent une quantité relativement importante de matières grasses et peu de glucides. Un autre point commun important est l'accent mis sur les aliments non transformés et de grande qualité. Dans ces deux régimes, la consommation de céréales est déconseillée. Cependant, il existe encore d’autres différences :

  1. Le point de départ
  2. La quantité de protéines
  3. la préparation des aliments
  4. Le jeûne intermittent Bulletproof
  5. Le jeûne protéiné Bulletproof
  6. L’absence d’aliments contenant des substances toxiques
  7. L'utilisation de compléments

    1. Le point de départ

    Le régime Bulletproof Diet est basé sur des connaissances scientifiques, notamment sur les bénéfices pour les performances intellectuelles et le ralentissement du processus de vieillissement. Il ne s'agit pas simplement de supposer que la nourriture que nos ancêtres mangeaient est ce qu'il y a de mieux pour l'homme ou la femme moderne. Après tout, ils ne possédaient pas toutes les connaissances offertes par la science aujourd’hui. Nos ancêtres n'étaient évidemment pas des biohackers.

    Le régime paléo est basé sur les aliments que nos ancêtres mangeaient au quotidien. L'idée est que notre corps ne s'est pas encore adapté à l'industrialisation de l'alimentation. Ce constat expliquerait l’apparition à grande échelle du diabète de type 2, des allergies au gluten, des maladies cardiovasculaires et bien sûr de l'obésité. Si nous revenions au mode d'alimentation de nos ancêtres, les chasseurs-cueilleurs du paléolithique, nous éviterions bien des problèmes de santé.

    2. La quantité de protéines

    Le régime Bulletproof conseille de suivre les proportions suivantes pour équilibrer l'apport calorique :

    • Huile et matières grasses : 50-70 %
    • Légumes biologiques jusqu'à 20 %
    • Protéines jusqu'à 20 %
    • Fruits ou glucides jusqu'à 5 %

    Le régime Bulletproof conseille de manger les glucides le soir et de prendre une portion supplémentaire de glucides une à deux fois par semaine.

    La plupart des adeptes du régime paléo préconisent de consommer moins de matières grasses et plus de protéines et de glucides.

    3. La préparation des aliments

    Les deux régimes préconisent d’éviter les aliments transformés. Cependant, lorsque vous faites cuire vos aliments, vous les transformez également. Le régime Bulletproof met l'accent sur la préparation minutieuse des aliments, en évitant de les surchauffer et de les brûler. Faire rôtir de la viande comme un homme des cavernes peut créer des substances qui à leur tour endommagent l'ADN. C'est pourquoi le régime Bulletproof conseille d'éviter le bacon croustillant, entre autres, ou encore le pain trop grillé. La surcuisson des légumes peut en outre entraîner la perte de nutriments précieux pour l’organisme.

    4. Le jeûne intermittent Bulletproof

    Le jeûne intermittent Bulletproof est une partie importante du régime Bulletproof. Le matin, vous buvez du café Bulletproof, une tasse de café avec du beurre et de l'huile MCT. Comme vous consommez uniquement des matières grasses, votre corps reste en état de cétose, ce qui entraîne la combustion des graisses et une récupération optimale des cellules de votre corps. Vous perdez du poids et gagnez en concentration mentale.
    Dans le régime paléo, pas de jeûne intermittent. Cependant, de plus en plus d'adeptes de cette méthode intègrent le jeûne intermittent Bulletproof à leur régime !

    5. Le jeûne protéiné Bulletproof

    Dans le régime Bulletproof, un jour par semaine, vous ne consommez aucune protéine. Cela stimule l'autophagie, un processus efficace pour purifier vos cellules. Avec le manque de protéines, les cellules commencent à éliminer leur surplus de protéines. Un jour sans protéines bénéficie de surcroît à la restauration des mitochondries. Votre sommeil en sera grandement amélioré.

    Le jeûne protéiné ne fait pas partie du régime paléo.

    6. Évitez les substances toxiques

    La feuille de route du régime Bulletproof vous conseille d’éviter les aliments qui : 

    • Risquent de provoquer des réactions en raison d’intolérance ou d’allergies
    • Contiennent des substances ou des champignons qui diminuent vos performances ou provoquent un brouillard cérébral (brain fog).

    Le régime Bulletproof distingue les aliments en catégories : verts, jaunes, orange et rouges. Les aliments verts peuvent être consommés sans problème et permettent d’obtenir un maximum de résultats. Les jaunes sont « suspects ». Vous devrez tester par vous-même si ces aliments appartiennent à la catégorie rouge ou verte. Les légumes appartenant aux catégories orange et rouge sont à éviter. 

    Le régime paléo a tendance à être plus rigide concernant ce que vous pouvez manger ou non, se référant au modèle alimentaire de nos ancêtres du paléolithique.

    7. Utilisation de compléments

    Le régime Bulletproof s’appuie sur le fait que le corps humain est un système biochimique que vous pouvez optimiser. En utilisant des nootropiques et d'autres compléments, vous pouvez améliorer le fonctionnement de certains processus. Pensez par exemple au phénibut pour lutter contre le stress, au PQQ pour avoir plus d'énergie et un effet anti-âge, au magnésium pour la relaxation, etc.

    Les partisans du régime paléo estiment que les compléments ne sont pas nécessaires si vous mangez les bons aliments en quantités adaptées.

    Le régime Bulletproof, un régime paléo amélioré

    Le régime Bulletproof applique les principes de base du régime paléo, comme manger des aliments biologiques non transformés et éviter les céréales et le sucre. Mais le régime Bulletproof enrichit toutefois le régime paléo avec des technologies modernes et des connaissances scientifiques actuelles. Le Bulletproof Diet considère le corps humain comme une usine chimique dans laquelle vous pouvez optimiser les processus pour améliorer son fonctionnement. Cela implique l'utilisation de nootropiques et d'autres compléments ainsi que d’éviter les substances toxiques et les champignons. Il s'agit d'une combinaison de biohacking et de régime paléo. C'est la raison pour laquelle vous pouvez considérer le régime Bulletproof comme une version améliorée du régime paléo.